Deux campagnes de dépistage, sinon rien !

1. Campagne diabète au printemps

Les objectifs : dépister le diabète grâce aux tests d’hémoglobine glyquée,  sensibiliser l’opinion publique à la problématique du diabète, prévenir son apparition, renforcer la collaboration entre l’Association Genevoise des Diabétiques et les HUG, inciter les autorités à s’impliquer activement dans la lutte contre le diabète et, enfin, renforcer la visibilité de l’AGD sur la place de Genève.

Les moyens mis en place :

  • Le Bus Santé des HUG et une tente adjacente pour effectuer simultanément 3 tests d’hémoglobine glyquée
  • Deux tentes supplémentaires, adjacentes au Bus Santé, qui serviront de stand d’information et de conseil et également de salle d’attente.

Pour rappel, le concert de la Landwehr au Victoria Hall en avril 2015, organisé dans le cadre du 60ème anniversaire de l’AGD, avait pour but de récolter des fonds. Ils étaient, d’une part, destinés à financer la recherche – raison pour laquelle l’AGD a versé la moitié des fonds récoltés, soit le montant de l’ordre de 18'000 francs, à la Fondation Romande pour la Recherche sur le Diabète –, d’autre part à financer une campagne de dépistage du diabète. 

2. Campagne rétinopathie diabétique en automne

La rétinopathie diabétique est une grave complication du diabète qui touche 40 à 50 % des patients diabétiques de type 2. La maladie s’installe souvent sans donner de signes d’alerte et l’on peut être atteint de rétinopathie même avec une bonne vue et en l’absence de symptôme, d’où la nécessité de contrôles réguliers, ce d’autant plus qu’un diabétique sur deux ignore sa maladie ! C’est la raison pour laquelle l’AGD va lancer une campagne de dépistage de la rétinopathie diabétique cet automne.

Cette campagne aura lieu en collaboration avec l’Association des Ophtalmologues Genevois. L’AGD informera ses membres, par circulaire, ainsi que le grand public, par une campagne de presse, de la nécessité de procéder à un examen du fond de l’œil à l’occasion de la journée de dépistage gratuit dans l’un des centres prévus à cet effet : le Service d’Ophtalmologie des HUG, le Centre Ophtalmologique de Rive et de la Colline et tout cabinet d’ophtalmologue intéressé par l’opération. Ces dépistages se feront sur une journée de 8h à 17h. La date exacte sera précisée par la suite.

Avant cette journée de dépistage gratuit, l’AGD organisera une conférence sur le sujet, prévue le jeudi 13 octobre 2016, de 19h à 21h, à la salle du Théâtre de l’Espérance. Elle sera donnée par le Dr. Guy Donati, Président de l’Association des Ophtalmologues Genevois, et suivie par une verrée. Les membres de l’AGD et le grand public seront invités à assister à cette conférence.

Enfin, l’AGD informera l’ensemble des médecins généralistes, des diabétologues et des ophtalmologues du lancement de cette campagne afin que tous leurs patients en soient informés.


Apéritif du début de l’année

A voir le temps qu’il a fait lors de l’apéritif du samedi 11 janvier dans les locaux de l’Association Genevoise des Diabétiques, on aurait plutôt dû l’appeler apéritif du printemps et non du début de l’année ! Un grand merci donc aux personnes qui nous ont fait l’amitié de venir partager ce moment de convivialité et qui ont préféré cette rencontre à une balade en plein air ! Nous y sommes extrêmement sensibles !

A cette occasion, notre Président, M. Michel Rossetti, a rappelé les principales activités qui ont marqué l’année 2015, parmi lesquelles le concert de la Landwehr au Victoria Hall en avril, l’accueil officiel réservé au m-Health Grand Tour cycliste lors de son arrivée à Genève en septembre, les trois journées de visites diététiques dans les rayons alimentaires de la Migros Plainpalais Centre en novembre à l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète, la décision de reconduire en 2016 une nouvelle édition de l’échange Suisse-Québec pour les jeunes diabétiques de type 1 et, enfin, la décision de lancer deux campagnes de dépistage en 2016. Il ne reste plus à l’AGD qu’à mettre sur pied tous ces beaux projets…c’est dire si nos deux collaboratrices ne seront pas au chômage ! 


Echange Suisse – Québec :

1. Remise du chèque de l’Opération Nez Rouge

 Pour la deuxième année consécutive, l’Association Genevoise des Diabétiques a été la bénéficiaire des pourboires laissés par les utilisateurs de l’Opération Nez Rouge de décembre. A l’occasion de la soirée annuelle de Nez Rouge, samedi 22 janvier, son Président, M. Alain George, a remis au Président de l’AGD un chèque de CHF 11'000.-, dont le montant sera intégralement utilisé en soutien à l’échange Suisse – Québec qui aura lieu en été 2016.

Pour rappel, l’Opération Nez Rouge a pour but de contribuer à la prévention des accidents de la route en raccompagnant les personnes trop fatiguées ou plus aptes à rentrer chez elles. Ce service est offert grâce à de nombreux bénévoles qui s’engagent année après année en donnant de leur temps lors des fêtes de fin d’année ! Et c’est avec les pourboires versés par les automobilistes satisfaits d’avoir fait appel à ce service que l’Opération Nez Rouge soutient financièrement des associations à buts non lucratifs comme l’AGD.

Un grand MERCI à l’Opération Nez Rouge pour son généreux soutien financier et un grand BRAVO à tous les bénévoles ! 

2. Les préparatifs vont bon train 

 L’échange Suisse – Québec prend forme à la Vitesse grand V ! Jeunes et familles sont au taquet et font preuve d’une motivation sans faille ! 

Pour rappel, ce projet est un échange qui durera deux semaines (une en Suisse et une au Québec) en juillet 2016, mais consiste également en une préparation qui comprend non seulement l’organisation de la semaine en Suisse, mais également la recherche de fonds, ainsi que les visio-conférences avec le Québec : six d’entre elles sont prévues, au cours desquelles les jeunes romands échangent avec les jeunes du Québec, apprennent à se connaître, découvrent des affinités, afin de trouver leur correspondant qui partagera leur quotidien pendant les deux semaines de l’échange. 

En ce qui concerne la recherche de fonds : le foyer Clairval à Fribourg a reversé au projet Suisse – Québec une partie de la recette du stand qu’il a tenu lors du marché de la Saint-Nicolas à Fribourg ; deux ventes de pâtisseries ont été organisées à Nendaz ; il y a également eu plusieurs ventes de vins, cartons de pommes, miel, fondues et huile d’olive, une vente de stylos a débuté en janvier et une vente de chocolat est prévue au printemps. Si vous désirez soutenir le projet, contactez-nous et nous vous informerons de ce qui est en cours !

En ce qui concerne les participants, il reste encore des places, n’hésitez pas à vous inscrire !


1heure par m2 : 1étudiant-e sous mon toit

Inspiré d’un modèle qui a fait ses preuves en Allemagne, le programme « 1h par m2 – 1étudiant-e sous mon toit » veut prévenir l’isolement social et offrir des chambres à des étudiants-es en créant des liens entre générations. Le principe est simple : échanger de l’espace contre de menus services. 

Peut participer à ce programme, dont les partenaires fondateurs sont l’Université de Genève, Pro Senectute Genève et la Fondation BNP Paribas Suisse, toute personne qui dispose d’une chambre libre dans son logement : les séniors bien sûr, mais aussi les personnes avec un handicap, les familles avec jeunes enfants ou les plus de 50 ans.

Procédure rassurante
Dans le canton de Genève, plus de 13’300 personnes vivent seules dans un 5 ou 6 pièces, sans avoir choisi la solitude, alors que près de 600 étudiants-es inscrits-es à l’Université de Genève n’avaient pas encore trouvé de chambre à la rentrée 2015.

Ce programme permet à tout le monde d’y gagner et la procédure est rassurante : elle n’engage les personnes que sur une année universitaire, après une période de deux semaines de cohabitation à l’essai ; les personnes qui fournissent le logement obtiennent une convention d’hébergement, détaillée entre logeur et étudiant-e , et validée par l’Université de Genève, qui ne les met en contact qu’avec deux ou trois étudiants-es présélectionnés-es ; un suivi en cas de difficultés et, enfin, la gestion du dossier par l’Université.

Des tâches multiples
En résumé, vous proposez une chambre de 12m2 ? L’étudiant-e vous offre 12h par mois / 3h par semaine. La chambre fait 16m2 ? Vous recevez 16h d’aide par mois / 4h par semaine. 

Quelles prestations puis-je demander ? Aide informatique / internet – nettoyer les vitres – s’occuper des animaux – arroser les plantes – faire les courses – bricolage dans la maison – aide dans le jardin / passer la tondeuse – baby-sitting / accompagner les enfants à l’école – cuisiner un repas – amener à un rendez-vous ou au cinéma – conversation en langues étrangères – repassage / un peu de ménage – tenir compagnie / jeux de société / prendre le petit-déjeuner – autres…

Pour tout renseignement, prendre contact auprès de :

Mme Sabine Estier, Bureau des logements,
Université de Genève, Rue Général-Dufour 24, 1211 Genève
022 379 74 00, 1hparm2 {at} unige.ch

Des informations complémentaires peuvent être obtenues à notre secrétariat.